GOUROU  GRANTH  SAHIB

                              (1708 - à jamais)

 

LE CONCEPT DU GOUROU DANS LE SIKHISME:

 

     Dans la religion Sikh la signification du mot ' Gourou' n'est pas différente  de la signification habituelle : un professeur ou un expert ou un guide, mais avant tout le mot Gourou est composé de deux mots - GOU et ROU.

 

          GOU veut dire l'obscurité et ROU veut dire Lumière c'est-à-dire la  Lumière qui chasse toute l'obscurité

 

                   JOT OU LA  LUMIÈRE DIVINE.

      Le concept du Gourou est développé en détail dans un autre chapitre. Quand Dieu, qui est Impersonnel,  manifesta Ses attributs dans une personne, cette personne fut appelée Gourou Nânak:

 

' Jot rup har aap gur Nânak kahayo. '

(Swayas Bhattan - p.1408)

 

' Gourou, l'Incarnation de la Lumière Divine,

fut la raison d'être appelé  Gourou Nânak. '

(Traduction du précité)

 

Gourou Nânak fut donc l'incarnation de la Lumière Divine.

 

' Dans le vrai Gourou (Nânak), Il  installa Son Propre Esprit,

A travers lui, Dieu se révéla. '

 

( Asa Di Var, pauri 6, page 466)

 

     Gourou Nânak  installa Bhai Lehna (plus tard  appelé Gourou Angad) sur

son trône, il plaça cinq païse et une noix de coco devant lui, et puis il  fit une révérence  en le déclarant Gourou Angad. Quand la succession du Gourou fut attribuée à Gourou Angad, il  devint l'incarnation  de la lumière Divine à son tour.

 

          ' Jot uha jugat sai, seh kaya pher paliae '

                                 (Sata Balwand, p-966)

 

          ' La Lumière Divine était la même,

           Le Chemin et le Mode étaient les mêmes,

           Le Maître avait complètement changé le corps. '

                                 (Traduction du précité)

     Le point  important dont il faut se souvenir ici, est que les gens s’inclinèrent devant  Gourou Angad seulement quand la Lumière pris place en lui. Aucun homme ne s’inclinait devant lui avant sa succession, cela veut dire que les Sikhs ne se prosternaient pas devant le corps humain car ce dernier n’était pas Gourou, mais ils s’inclinaient devant la Lumière Divine  qui  passait dans le corps de Gourou Angad par le biais de Gourou Nânak.

 

     Le même processus de succession des Gourous  continua jusqu'au dixième Gourou. Puis le dixième Maître, Gourou Gobind Singh installa l'Adi Granth (l’Ecriture Sainte des sikhs- le Mot Divin) sur le trône de Gourou Nânak,  plaça cinq païse et une noix de coco devant lui et alors il  fit une révérence, le déclarant  Dernier Gourou pour toujours. Quand la succession fut achevée, Gourou Granth Sahib  devint l'incarnation de la Lumière Divine. Il faut rappeler très clairement que faire une révérence devant Gourou Granth Sahib, comme les Sikhs le font, ce n’est pas  une révérence devant un livre, mais  c'est une révérence devant la Lumière Divine ou Jot (Gourou) laquelle fut transmise pendant la succession du Gourou. Pour savoir quand et comment Gourou Granth Sahib fut investi comme successeur par le dixième Maître, on doit se reporter au chapitre qui concerne Gourou Gobind Singh.

 

     Dans la religion Sikh le mot ' Gourou' a été utilisé selon trois aspects:

 

     Premièrement il est utilisé pour Dieu, le Tout puissant Esprit divin, la Lumière Divine,:

 

          ' Gourou est Bienfaisant, le Sanctuaire de paix,

           Gourou est la Lumière des trois mondes1,

           Il est l'Existence Éternelle,

           Ô,  Nânak,  Lui qui  brille toujours, paix éternelle'

 

                                 (Slok Mohalla 1, p-137)

 

          ' Gourou est Tout-puissant,

           Gourou est le Seigneur sans forme,

           Gourou est le plus Haut, l´Impénétrable et Illimité,

           Ineffable est Son éloge ; qu'est-ce qu'on  peut dire de plus élévé? '

                                 (Sri Rag Mohalla 5, p-52)

          ' Gourou est Dieu Infini Lui-même

            priez Gourou Nânak  jour et nuit. '

 

                                 (Asa Mohalla 5, p-387)

 

     Deuxièmement le mot ' Gourou' est aussi utilisé pour Gourou Nânak en tant que  l'Incarnation de la Lumière de Dieu:

 

          ' Gourou Nânak est le  Gourou parfait,

           Avec le vrai Gourou je médite sur Dieu. '

 

                                 (Ramkali Mohalla 4, p-882)

          ' Gourou Nânak est le vrai Gourou,

           Le vrai  Gourou m'amène à Dieu. '

 

                                 (Kanra Mohalla 4, p-1310)

 

          ' Gourou et Dieu en sont un,

           Le  Maître divin est partout. '

 

                                 (Sri Rag Mohalla 5, p-53)

 

     Troisièmement le mot ' Gourou' est utilisé pour le Gurbani, le Divin Mot. Du fait  que Gurbani  émane directement de Dieu, et comme il n’y  a  pas de   différence entre Dieu et Son ordre (Mot Divin), Gurbani  est Gourou lui aussi:

 

          ' Le Mot est Gourou,

           Et Gourou est le Mot,

           Le Mot de Gourou est plein d’Élixir qui donne la vie,

           Celui qui obéira le commandement du Mot,

           il obtiendra pareillement le salut. '

                                 (Nat Mohalla 4, p-982)

          ' Le Mot est le Vrai Gourou et le Vrai Gourou est le Mot,

           Et le  Mot révèle le chemin de Salut.

                                 (Kanra Mohalla 4, p-1310)

                            

 

LE MOT DIVIN  VINT DIRECTEMENT DE DIEU:

 

     Gourou Granth Sahib ne raconte pas l'histoire de la vie de Gourou Nânak, mais  chaque mot est consacré uniquement à la Gloire du Dieu tout-puissant. Ce n'est pas un mélange ou une reproduction des  religions précédentes. Le Mot Divin (Gurbani) a été transmis aux Gourous directement de Dieu. Gourou  Nânak affirma clairement que celle-là  n’était pas sa philosophie, ni sa compréhension et que ce n’était  pas  sa pensée, mais que le Mot lui vint directement de Dieu, qui  transmit simplement son message au monde. Il le confirma ainsi:

 

          ' Ô Lalo2, comme  le Mot Divin du Seigneur arrive à moi,

           Ainsi  je le raconte. '

                                      (Tilang Mohalla 1, p-722)

          ' J'ai dit cela  que vous

           me commandez de dire. '

 

                                      (Wadhans Mohalla 1, p-566)

 

     Cela fut confirmé à maintes reprises et il fut rappelé par tous les Gourous dans leur Bani ou prière tel que:

 

          ' De Dieu surgit l'ambroisie  Gurbani

           Gourou exalté raconte et prêche le même message

            au monde. '

                                      (Majh Mohalla 3, p-125)

 

          ' Ce Mot vient de Lui,

           le créateur du Monde. '

 

                                      (Slok Mohalla 4, p-306)

 

          ' Ce Mot qui les hante vient de Dieu,

           et fait disparaître tous les malheurs et tous les  soucis. '

 

                                      (Sorath Mohalla 5, p-628)

          ' Je ne parle que de la Volonté du Seigneur,

           car elle s'impose sur l'amateur du Seigneur qui raconte son Mot'

                                                                        

                                 (Sorath Mohalla 5, p-629)

 

          ' Tout ce que le Seigneur m'a instruit,

            Écoute-le, Ô, mon frère. '

 

                                      (Tilang Mohalla 9, p-727)

 

     Le dixième Maître, Gourou Gobind Singh réaffirma la même vérité, que c’étaient bien les Mots de Dieu qui  étaient révélés à travers les différents Gourous:

 

          ' Toutes les paroles que Dieu m’a dit

           Je les répète au  monde. '

 

 

                                 (Gourou Gobind Singh)

     Le Janamsakhi (biographie) révèle que Gourou Nânak a dit de nombreuses fois   à son ménestrel Mardana, "Mardana, commence à jouer le rebec. Le Gurbani (Mot Divin) est en train d'arriver." Et le Mot Divin était alors retranscrit. Ce Mot Divin est GURBANI - Gourou Granth Sahib.

 

L'AUTHENTICITÉ:

 

    Gourou Granth Sahib ne fut pas écrit par des disciples après la mort des Gourous. Mais il fut dicté et  compilé par les Gourous eux-mêmes. Il s’agit donc des Authentiques Ecritures Divines. Personne n’est autorisé à changer une virgule ou un point dans les 1430 pages. Le fils du septième Gourou, Ram Rai,  changea la signification d'une ligne pour plaire à l'Empereur Aurangzeb, et pour cela il fut excommunié à jamais  par son père (le septième Gourou); suite à cet événement s'établit le fait que personne ne pourrait jamais changer le Mot de Dieu, le Gurbani.

    

     Max Arthur Macauliffe, un écrivain Anglais qui  a écrit, ' SIKH RELIGION' (6 volumes - 1909),  prononça un discours en Penjabi à l’Akal Bunga, à Amritsar en 1899,  

dont voici  la traduction:

 

          "La Religion Sikh a une particularité: en effet les fondateurs des autres religions de ce monde n’ont pas écrit une seule ligne de leurs propres mains. Vous avez du entendre parler d’un philosophe grec très célèbre, appelé Pythagore,  qui avait beaucoup de disciples, mais il ne laissa aucun écrit rédigé de sa main, duquel on aurait pu connaître les principes de sa pensée. Après,  il y  eût le deuxième philosophe Grec  nommé Socrate, né en l'an 500  avant Jésus-Christ. Ce fut un penseur très célèbre ; il affirmait qu'il  reçevait des instructions de Dieu lui-même,  qui le persuadait de faire le bien et lui interdisait de faire des actions mauvaises.

  Mais il ne  laissa  derrière lui aucun écrit, desquels on aurait pu avoir des enseignements  sur sa philosophie et ses  principes. Tout ce que nous savons sur lui, est venu directement  des écrits de son disciple, Platon. Par ailleurs  Mahatma Buddh  en Inde n'écrivit  jamais de ses propres mains. Le Christ  vint mais il n'écrivit rien lui-même. Ses enseignements furent connus seulement à travers la Bible. De leur côté les Gourous Sikh  agirent  différemment des autres chefs religieux, ils dictèrent eux-même leur message de Vérité et  compilèrent Gourou Granth Sahib.

Par cet aspect là, la religion Sikh va bien au-delà  des autres religions."

 

                   (Traduction Sri Gourou  Granth Sahib -

                      pothi 1 p-gaga, par Bhai Vir Singh)

 

 

LES PREMIERES PAGES DU GOUROU GRANTH SAHIB:

 

     Dans la  mythologie Hindoue le mot ' OM'  exprimait l’unicité de Dieu, il symbolise la suprême Réalité, le principe monothéiste. Mais il s'avéra que quelques religieux  commencèrent  à l'interpréter comme l’expression du Polythéisme.

Gourou Nânak  mit le chiffre '1'  avant OM et le mot kar (un semi -cercle) après celui-ci. De cette manière il devint  ' EK-OM-KAR' et dont la signification pour toujours est la suivante:  ' il y a un seul et unique Dieu'. Par conséquent Gourou  Granth Sahib commence avec le chiffre   Un (' 1 ')  comme conception unique. L’unique Absolu est la  conception monothéiste de Dieu qui y est représentée ici par un symbole numérique. L'expression "un Dieu" ne signifie pas seulement qu’il n’y en a qu’un mais surtout qu’il est Unique et qu’il n’y en aucun autre comme lui.

 

   Le  Gourou  Granth Sahib commence avec le Mool-Mantar ou le Préambule

du Japji qui est l'Essence tout entière du Gourou  Granth Sahib:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Ek-On-Kar              Il n'y  a qu'Un Seul Dieu

     Sat-Nam                 Son Nom est Vérité.

     Karta-Purkh   Il est le Créateur de toutes choses

     Nirbhao-Nirvair Il est sans crainte, sans haine et sans inimitié,

     Akal-Murat              Il est  Immortel, Non-né

     Ajuni, Saibhang            Existant par Lui-même

     Gurparsad              C’est par la Grâce du Vrai Gourou que l’on peut le réaliser

 

              ----------------

 

     Le vers suivant est généralement appelé Sach (Vrai) Mantra:

 

     Jap                          Méditez sur lui

     Aad Sach                Vrai il l’était au commencement

     Jugad Sach             Vrai il l’était à travers les Ages

     Haibhi Sach             Vrai il est maintenant

     Nânak Hosibhi             Ô, Nânak Vrai il le sera pour toujours et à jamais.

     Sach

              ----------------

 

     Gourou Arjan Dev a accomplit une formidable tâche en authentifiant les diverses compositions  et en les compilant pour le bonheur de ses disciples. Gourou Gobind Singh y inclut  les Banis de Gourou Tegh Bahadur, et lui donna sa forme définitive et irrévocable. Par la suite cette version définitive de l'Adi Granth fut investie comme successeur des Gourous par Gourou Gobind Singh et fut appelé Gourou Granth Sahib. Quelques Sikhs l'appellent encore ' Adi Granth'. L'appeler le livre sacré ' Adi Granth' maintenant, est irrespectueux pour Gourou.

 

    Gourou Granth Sahib est le seul refuge  pour les hommes vivant dans l'océan furieux de l'existence du monde. Il aide chacun à vivre selon certaines directives ou codes moraux qui sont nécessaires pour nous conduire à la libération.

 

     L'homme est l’œuvre de la création de Dieu. Il est la seule créature dans cette existence cosmique à posséder une volonté consciente et la conscience du Divin. Gourou Granth  Sahib plaide en faveur des qualités  et de l’utilité de la vie humaine. Le corps  humain passe par différentes transmigrations dans la souffrance. La transmigration est une punition et une malédiction, conséquence  des actions mauvaises d'une personne qui sont comparées à des chaînes autour du cou, des fers aux pieds et à la corde des bourreaux dans L'écriture sainte des sikhs. Aucun chercheur, aucun scientifique avec leurs grandes connaissances  ne peut apporter la libération  de l'âme de ce cycle continu de souffrance. On ne peut pas trouver le chemin du Salut à travers des acrobaties intellectuelles, des projets spéculatifs ou d’incessantes transes.  Le Sikhisme (Gourou Granth Sahib)  offre la libération des  transmigrations de l'âme par la répétition du Nom de Dieu en toute conscience et en menant une vie honnête. La forme humaine est, par conséquent, une bénédiction et c’est l'occasion de progresser moralement et spirituellement. Quand les Gourous et le Bhagtas  chantaient les éloges de  Dieu, ils les  chantaient aux hommes pour les encourager à atteindre les plus hauts sommets de la gloire spirituelle. Par conséquent, tous les enseignements et  exhortations pour l’élévation spirituelle furent adressés  à l'homme par le biais du Gourou Granth Sahib. Cependant, les valeurs et qualités matérielles de l’homme sont inscrites comme fausses (' koor') parce qu'elles ne sont pas permanentes.Tout ce qui n’est pas permanent est considéré comme faux.

 

     "Faux sont les rois, faux leurs sujets, faux la totalité

                                                            du monde;

      Faux est le châteaux,  le palais est faux, et faux ceux qui y demeurent;                                                        

      Faux est l'or, tranche fausse est l'argent, et  faux sont ceux  qui les émettent;

      Des Maris faux, des femmes fausses, ils se languissent et deviennent

                                                            la poussière.

      l'homme qui est faux, aime ce qui est faux, et oublie

                                                    Le créateur.

      Avec qui en compte sur l'amitié? Dans le monde entier  tous périssent               

       Fausse est la douceur, le miel est  faux, on est dans le faux du mensonge,

                                    des bateaux qui sont noyés -

      Nânak humblement affirme - Sauf toi, Ô Dieu, tout,

                                 est completement faux."

                             (Asa Di Var - Slok Mohalla 1, p-468)

 

     Gourou Granth Sahib souligne l'importance de Naam (Nom de Dieu) en l'identifiant avec Gourou. C’est le Naam qui  libère l'homme de tous ses péchés antérieurs, ses peines, ses souffrances et du cycle de la naissance et de la mort. Aucun rituel, aucune aumône, aucun sacrifice, aucun jeûne et aucune pénitence ne saurait égaler le Naam.

 

     Gourou Granth Sahib initie le disciple sur le chemin du progrès spirituel et le guide dans les diverses étapes de son voyage vers Dieu. Il est comme un bateau qui conduit le disciple à travers  l'océan de Maya (Matérialisme);  amenant l'âme humaine

à sa destination ultime qui est la Béatitude Absolue.

 

     "L'océan affreux du monde est dangereux et         

                   redoutable; il n'a aucun rivage ou limite,

      Aucun bateau, aucun radeau, aucune perche, et aucun batelier;            

      Mais le vrai  Gourou conduit  un vaisseau sur l'océan terrible,

            navigant sur les eaux afin de transporter celui qui le voit  avec ferveur."

 

                                                                                  (Sri Rag Mohalla 1, p-59)

 

         Gourou Granth Sahib a été écrit et  compilé par les Gourous eux-mêmes; de ce fait il est absolument  authentique et il est conservé dans sa forme originale. C’est le bien le plus précieux que les Sikhs aient reçu de Dieu à travers Gourou Nânak, et  il est l’objet d’une profonde vénération.

 

     Gourou  Granth Sahib est composé sous une forme poétique de  31 Raagas Indien Classique (mesures musicales).  En plus des 31 Raagas, il y a  des Slokas, Vars et Swaiyias. Il y a 36 auteurs dont les Bani (Mot) sont inclus à l’intérieur. Il comprend un total de 5.872 (quelques-un disent 5.874) Hymnes (Sabads ou Stanzas) dont 4.956 Hymnes appartiennent à Six Gourous Sikhs ( les cinq premiers Gourous et le neuvième). Les Sabads restants  appartiennent à 15 Bhagtas ou saints (778 Hymnes), quatre Sikhs dévots (17 Hymnes) et 11 Bhats ou Ménestrels (121 Swaiyias, certains disent 123 Swaiyias). Ces 30 saints  appartenaient à différentes castes allant de la plus haute caste des  Brahmans à la caste la plus basse caste des Sudras, et ces hommes étaient  des Musulmans ainsi bien que des Hindous. Gourou Granth Sahib est  en fait une Bible Universelle qui contient le Message Divin, pas seulement pour les Sikhs mais pour l’humanité tout entière.

 

     Les 31 Raagas sont: Siri Raag, Majh, Gauri, Asa, Gujri, Dev Gandhari, Bihagra, Wadhans, Sorath, Dhanasri, Jaitsari, Todi, Bairari, Tilang, Suhi, Bilawal, Gond, Ramkali, Nat Narain, Mali Gaura, Maru, Tukhari, Kedara, Bhairav, Basant, Sarang, Malar, Kanra, Kalian, Prabhati et Jaijawanti. 

 

     Il y a 4,956 Sabads appartenant aux Gourous Sikh - 

Gourou Nânak Dev (974 Hymnes dans 19 Raagas); Gourou Angad Dev (62 Slokas

dans Vars); Gourou Amar Das (907 Hymnes dans 17 Raagas); Gourou Ram Das (679 Hymnes dans 30 Raagas); Gourou Arjan Dev (2,218 Hymnes dans 30 Raagas) et Gourou Tegh Bahadur (116 Hymnes dans 15 Raagas).

  

     Quinze Bhagtas(Saints) ont 778 Hymnes -

 

Bhagat Sheikh Farid - 1173-1266                                                            116 Sabad

Bhagat Jai Dev            1201-1273                                                        2

Bhagat Trilochan             1267-1335                                                       4

Bhagat Nam Dev      1270-1350                                                     61

Bhagat Sadhna - Aucune date mais contemporain de Nam Dev          1

Bhagat Ramanand            1366-1467                                                        1

Bhagat Ravi Das      1378-1529                                                      40

Bhagat Sain                  1390-1440                                                         1

Bhagat Kabir                1398-1518                                                     541

Bhagat Dhana               1415-1475                                                         3

Bhagat Pipa                  1426-1562                                                         1

Bhagat Surdas              1478-1585                                                         1

Bhagat Bhikhan         1480-1573                                                           2

Bhagat Parmanand            1483-1593                                                         1

Bhagat Beni - Aucunes dates mais contemporain de Gourou Nânak    3

 

     Quatre Sikhs dévots ont 17 Hymnes -

Bhai Mardana (3 Hymnes), Bhai Balwand Rai (5), Bhai Satta Dum (3) et Baba

Sundar (6).

 

     Onze Bhats ou Bardes ont 121 Swaiyias (certains disent 123 swaiyias) -

Bhat Kal Sahar (54 Swaiyias), Bhat Gayand (13), Bhat Bhikha (2), Bhat Kirat (8),

Bhat Mathura (12, certains disent 14), Bhat Jalap (5), Bhat Salh (3), Bhat Bhalh (1), Bhat Balh (5), Bhat Harbans (2) et Bhat Nalh (16).    

 

      Il y a aussi des Hymnes dans Gourou Granth Sahib en dehors de ces 31 Raagas.               

Ils sont dans la forme de vars, slokas, gathas, swaiyias et mundhavani à la fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



1 Trois mondes : un monde est tout ce qui est à notre niveau, le deuxième est tout ce qui est au-dessus de nous et le troisième est tout ce qui  est au-dessous de nous.

2 Lalo était le disciple de Gourou.